4h22mn18s - Cercles de Lecture - ibbi

Cercles de Lecture
Aller au contenu
4h 22mn 18s - lionel shriver

Un beau matin, au petit-déjeuner, Remington fait une annonce tonitruante à son épouse Renata : cette année, il courra un marathon. Tiens donc ? Ce sexagénaire certes encore fringant mais pour qui l'exercice s'est longtemps résumé à faire les quelques pas qui le séparaient de sa voiture mettrait à profit sa retraite anticipée pour se mettre enfin au sport ? Belle ambition ! D'autant plus ironique que dans le couple, le plus sportif des deux a toujours été Renata jusqu'à ce que des problèmes de genoux ne l'obligent à la sédentarité.
Qu'à cela ne tienne, c'est certainement juste une passade.
Sauf que contre toute attente, Remington s'accroche. Mieux, Remington y prend goût. Les week-ends sont désormais consacrés à l'entraînement, sous la houlette de Bambi, la très sexy et très autoritaire coach. Et quand Remington commence à envisager très sérieusement de participer à un Iron Man, Renata réalise que son mari, jadis débonnaire et volontiers empoté, a laissé place à un être arrogant et impitoyable. Face à cette fuite en avant sportive, leur couple résistera-t-il ?

Lionel Shriver
Lionel Shriver, née Margaret Ann Shriver, est une auteure et journaliste américaine.
Élevée dans une famille aux valeurs religieuses importantes (son père étant pasteur presbytérien), elle changea de nom à l'âge de 15 ans, forte de sa conviction selon laquelle les hommes avaient la vie plus facile que les femmes.
En 2005, elle gagne le prix Orange pour "We Need to Talk About Kevin", un roman à suspense avec une étude approfondie sur l'influence de l'ambivalence maternelle sur la décision du personnage de Kevin d'assassiner sept étudiants de son école. Le livre a créé de grandes controverses avant de devenir un succès. En 2011. Lynne Ramsay adapte ce roman au cinéma avec T. Swinton et John C. Reilly.
Lionel Shriver est mariée avec le batteur de jazz Jeff Williams.
3
critiques
Francine
19 Jan 2022
Quatre heures, vingt-deux minutes et dix-huit secondes de Lionel Shriver C’est vrai que le ton est caustique et la critique tellement juste. C’est bien de pratiquer un sport, mais faut-il le pousser à l’extrême au détriment de tout le reste ? J’ai bien aimé me balader avec les 2 principaux personnages, je recommande... on le trouve chez Arlette
Yvonne
24 Oct 2021
A la fin de ces Quatre heures, vingt-deux minutes et dix-huit secondes je suis restée sur ma faim. Les dialogues entre les personnes de ce roman sont pour moi improbables, aucun couple ne se parle comme ça, plein d'évidences, de certitudes, de soi-disant ironie. L'auteure touche à beaucoup de thèmes de la société d'aujourd'hui et pas seulement aux Etats-Unis : le sport, la culture du corps, les sectes religieuses, l'attitude "mouton" de la société où les uns copient les autres...
Je pourrai dire "ah oui, je l'ai lu ce roman là " mais je ne suis pas sûre d'en retenir quelque chose sinon que tout le monde est appelé à vieillir.
Merci Arlette pour ce prêt.
Arlette
15 Oct 2021
10/10/2021
J’ai lu : Quatre heures, vingt deux minute, dix huit secondes de Lionel Shriver. Un roman caustique !! Un jeune retraité se pique soudain de course à pied, de triathlon. Son épouse, qui fût toujours la sportive du couple, enrage. Obsession du corps, culte de la santé, coach à la limite du gourou, performance sportive comme manière d’affronter ou de nier la vieillesse. J’ai trouvé l’épilogue en décalage avec le contenu du roman !! A lire même si quelques pages par ci par la peuvent être survolées !! Je prête !!
Retourner au contenu