Buveurs de vent - Cercles de Lecture - ibbi

Cercles de Lecture
Aller au contenu
Buveurs de vent - Franck Bouysse

Ils sont quatre, nés au Gour Noir, cette vallée coupée du monde, perdue au milieu des montagnes. Ils sont quatre, frères et sœur, soudés par un indéfectible lien. Marc d’abord, qui ne cesse de lire en cachette. Matthieu, qui entend penser les arbres. Puis Mabel, à la beauté sauvage. Et Luc, l’enfant tragique, qui sait parler aux grenouilles, aux cerfs et aux oiseaux, et caresse le rêve d’être un jour l’un des leurs. Tous travaillent, comme leur père, leur grand-père avant eux et la ville entière, pour le propriétaire de la centrale, des carrières et du barrage, Joyce le tyran, l’animal à sang froid… Dans une langue somptueuse et magnétique, Franck Bouysse, l’auteur de Né d’aucune femme, nous emporte au cœur de la légende du Gour Noir, et signe un roman aux allures de parabole sur la puissance de la nature et la promesse de  l’insoumission.
l'auteur

Franck Bouysse grandit à Troche, près de Brive, où ses parents ont fait construire une maison près de la ferme de sa grand-mère. Son père est ingénieur agronome, et sa mère, institutrice.
Il passe un baccalauréat agronomique, puis un BTS d’horticulture à Objat avant d'enseigner la biologie à Limoges.
Il dit avoir le goût de l’écriture depuis l’adolescence. Il a commencé à publier en 2007.
3
critiques
Yvonne
13 Avr 2022
Langue somptueuse et magnifique, histoire noire, angoissante, j'ai eu plusieurs fois envie d'abandonner afin de ne pas connaître la fin que je sentais inéluctablement malheureuse mais à chaque fois je reprenais ce texte si beau! La fin par contre est un peu rapide et j'aurais aimé qu'elle dure encore un peu et laisse moins de place au non-dit.
Pour la beauté du texte:
..."Le vent se leva, donnant un volume supplémentaire à la forêt, comme un oiseau gonfle son plumage pour impressionner l’ennemi, signifiant que quoi que les hommes entreprennent contre elle, que quelque infime bataille gagnée n'en feraient jamais un vainqueur. "...
..."Ils s'assirent sous la vaste paupière maçonnée, serrés les uns contre les autres, dessinant à eux quatre l'iris de l'œil d'un cyclope inscrit dans la pupille laiteuse du ciel, toujours en leur royaume, échappant ainsi à une destinée cartographiée de longue date par les adultes. Ils inspiraient fort et buvaient le vent qui montait de la vallée, le recrachant en relents de tempête sous leurs crânes d'enfants. "...
Francine
16 Nov 2021
Des premières pages tentantes qui nous entraînent dans un univers sombre, dur, prometteuses d’un bon roman.
Après j’ai eu beaucoup de mal à rentrer dans l’histoire, malgré une belle écriture,
On a l’impression que l’auteur s’enlise et qu’il ne sait pas comment s’en sortir.
Je n’ai pas trop aimé
Nathalie
19 Sep 2021
Un roman sombre, hors du temps, une communauté qui ne vit que pour l'homme tout puissant qui dirige la centrale.
La seule lumière dans cette vallée oppressante est la solidarité et l'amour entre trois frères et leur soeur, qui explorent
le monde à leur façon pour tenter d'échapper au marasme. Le grand père essaie de recoller les morceaux de cette famille
engluée dans une situation qui leur échappe.
La plume de Franck Bouysse est très belle. Au fil des pages on sent que tout cela finira très mal pour tous les protagonistes de cette vallée maudite.
Une fin un peu trop abrupte qui laisse place aux suppositions. On en parle ensemble :)

"Ils s'assirent sous la vaste paupière maçonnée, serrés les uns contre les autres, dessinant à eux quatre l'iris de l'oeil d'un
cyclope inscrit dans la pupille laiteuse du ciel, toujours en leur royaume, échappant ainsi à une destinée cartographiée de
longue date par les adultes. Ils inspiraient fort buvaient le vent qui montait de la vallée, le recrachant en relents de tempête
sous leurs crânes d'enfants"
Retourner au contenu